Licencié à Chambéry Cyclisme Compétition (CCC) en 2003 puis pensionnaire de CCF de 2004 à 2008, Benoit Ebrard est aujourd’hui inspecteur en équipement sous pression. Entretien.

Benoit (à droite) nous a rendu visite en Juillet dernier, de quoi se rappeler des souvenirs…
  • Benoit, peux-tu nous dire ce que tu as fait depuis ton départ de CCF ?

Après mes quatre années à CCF, j’ai effectué un an à Côte d’Armor – Maitre Jacques puis j’ai raccroché le vélo pendant un an. J’en avais marre. J’en ai profité pour partir une année en Hongrie où j’ai effectué des petits boulots dans la continuité de mes études (DUT Génie des Matériaux). Ensuite je suis parti sur Paris où j’étais chargé de réaliser des traitements thermiques sur les aciers pendant 2 ans avant de m’installer dans le sud (Sausset-les-Pins) à partir de 2013. J’ai été technicien chimiste en laboratoire pendant 7 ans et je suis maintenant inspecteur en équipement sous pression depuis janvier 2020.

  • Et le vélo dans tout ça ? As-tu repris ?

Et bien oui ! J’ai repris le vélo en loisir depuis 2011. J’ai effectué quelques courses sur route mais pas grand chose. Depuis 2015 je pratique le VTT longue distance en montagne, parfois même en compétition.

  • Quels souvenirs gardes-tu de ton passage à CCF ?

Des souvenirs de vélo bien-sûr mais aussi beaucoup de plaisir. Ce fut de très bonnes années, surtout les deux dernières avec une très bonne équipe. J’ai adoré les participations au Tour d’Alsace (2004 à 2008) ou encore le Tour de la Réunion en 2005. Des courses dures mais magnifiques.

  • As-tu des conseils à donner à notre promo actuelle ?

Vivre le truc à fond ! Il faut profiter de tous les moyens mis en place pour réussir. Enfin, je dirais qu’il faut provoquer la chance.

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *