Passé par Chambéry CF de 2005 à 2008, Guillaume Bonnafond est aujourd’hui « Sport Director »,  responsable de la partie sportive pour l’équipe Continentale Swiss Racing Academy.

  • Guillaume, que retiens tu de ton passage à CCF ? 

Je retiens une belle aventure humaine ou j’ai tissé des liens avec des coéquipiers et des membres du staff qui sont devenus des amis proches. J’ai appris à me prendre en main pour mener à bien mon projet sportif et scolaire. 

  • Quelles études as-tu suivi lors de ton passage au CCF ?

La première année, j’ai passé un BAC Scientifique au Lycée Vaugelas en section aménagée. Les deux années suivantes j’ai fait un BTS Management des Unités Commerciales au CESNI.

  • Quel a été ton parcours après le CCF et jusqu’à aujourd’hui ? 

De 2009 à 2016 j’ai été coureur cycliste professionnel dans l’équipe AG2R La Mondiale. De 2017 à 2018 coureur cycliste professionnel dans l’équipe Cofidis Solution Crédit.
Depuis 2015 je suis notamment associé dans le magasin «Cycles Aix’perts » à Grésy-sur-Aix . En 2019 j’ai été Team Manager de l’équipe JOBSTATION en ski de fond. Cette même année j’ai entrepris une formation DEJEPS en alternance avec Chambéry Cyclisme Formation.
Et en cette année 2020 je suis une formation DESJEPS en alternance avec SWISS Racing Academy. Actuellement je suis « Sport Director »  responsable de la partie sportive pour l’équipe Continentale Swiss Racing Academy. 

  • Comment as-tu valorisé ton double projet au cours de ta carrière de sportif et ton projet actuel ?

 Je n’ai jamais vraiment cherché à valoriser mon double projet, je considère qu’il m’a apporté des outils et maintenant j’essaie de retranscrire le maximum de ces compétences développées pour atteindre mes objectifs professionnels. Tout au long de la vie il est important de se former et de savoir se remettre en question si l’on veut progresser. 

  • As-tu rencontré des difficultés particulières après ta carrière cycliste ? 

Le quotidien d’un sportif de haut niveau sollicite une grande dépense énergétique, l’arrêt d’une carrière suscite un manque, il faut arriver à le combler en s’occupant, pour ma part j’ai besoin d’avoir des projets. La difficultés principale et de trouver l’équilibre entre vie de famille, projets professionnels et sportifs. 

  • Quels conseils pourrais-tu donner aux coureurs actuels du CCF ?

Il faut prendre son destin entre ses mains et être déterminé pour accomplir son but.

One response

  1. Guillaume, voilà une heureuse nouvelle ! Les jeunes coureurs auront bien de la chance avec toi pour les guider dans leur vie de sportifs de haut niveau. Empathie, disponibilité, pédagogie. Bonne route et à bientôt. (Bernard)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *