Passé par CCF entre 2009 et 20011, Kévin Fouache est aujourd’hui Directeur Sportif de l’équipe de N2 Le Team LMP La Roche Vendée Cyclisme.

Aujourd’hui, Kévin Fouache poursuit sa passion dans le cyclisme en tant que directeur sportif.
  • Comment s’est passé ton confinement ?

Plutôt très bien, j’ai un enfant qui a eu 1 an pendant le confinement j’ai donc eu la chance de profiter pleinement de ma famille durant cette période. J’ai continué de travailler en télétravail également. Il était malgré tout temps que cela ce termine, les journées commençaient à devenir très longue.

  • Qu’as-tu fait depuis ton départ à CCF ?

Après mes années au CCF j’ai continué à courir dans le peloton amateur pendant 7 ans dans différentes équipes de DN.  En parallèle, lors de mes dernières années j’ai obtenu mon Diplôme État pour devenir entraîneur et me reconvertir dans le vélo.

  • Quelles études as-tu fais en parallèle ?

Pendant mes années au centre j’ai obtenu un BAC professionnel maintenance des équipements industriels. J’ai également fait un passage au CESNI en DUT Technique de Commercialisation puis pour finir mon j’ai passé mon Diplôme d’État.

  • Ton métier actuel : peux-tu nous expliquer ton quotidien ?

Je suis actuellement directeur sportif de l’équipe de N2 Le Team LMP La Roche Vendée Cyclisme. Ce qui occupe le plus gros de mon temps. J’ai également d’autres missions au sein du club, je suis en charge du développement du haut niveau avec un œil averti au niveau des jeunes catégories du club et j’interviens aussi dans le milieu scolaire pour animer des séances vélo au sein des écoles.

  • Qu’est-ce que t’a apporté CCF ? 

Mon passage au CCF m’a permis de mûrir énormément, j’ai beaucoup appris sur moi-même et aussi sur le haut niveau. Mes trois années au CCF n’ont pas toujours été faciles. Aujourd’hui cela m’apporte une expérience certaine notamment dans la gestion de mon équipe. Mon passage au CCF a été un moment de vie très important dans ma vie de sportif mais aussi dans ma vie d’homme. Comme dans chaque aventure, j’ai rencontré des personnes formidables également que ce soit des coureurs mais aussi toutes les personnes qui permettent à la structure d’être celle qu’elle est aujourd’hui. Je passe d’ailleurs un grand bonjour à toutes ces personnes !

  • Continues-tu le vélo pour le plaisir ? 

Oui, je roule dès que je le peux et si l’envie est présente. Je roule également dans le cadre de mon métier, notamment le mercredi pour encadrer les entraînements du club de La Roche-Sur-Yon. Il m’arrive aussi parfois des faire des compétitions mais c’est plutôt rare. 

  • ·Des envies pour la suite ? 

 Continuer de m’épanouir dans ce métier.

  • Un mot/un conseil pour la promotion actuelle : ?

Ne jamais baisser les bras et surtout ne pas oublier la notion de plaisir. Pour moi le plaisir doit mener chaque action et ce n’est pas parce que l’on est coureur de haut niveau que l’on doit se priver de prendre plaisir sur le vélo. Au contraire c’est même primordial !

Kevin Fouache est un jeune papa gâté

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *