A la Ronde de l’Isard, Chambéry CF retrouvait les courses UCI de classe 2, la première depuis la reprise début d’août. Si elle a mal débuté pour les savoyards, ils ont su inverser la tendance.

“VPP” s’est imposé devant ses grands-parents lors de la 3e étape de la Ronde de l’Isard. Photo : N.Bordes

En début d’année, nous avions interrogé Valentin Paret-Peintre sur les courses qui le faisaient rêver cette saison. Tout naturellement, le grimpeur originaire d’Annemasse avait coché la Ronde de l’Isard (UCI 2.2U). Samedi, il a montré tout l’intérêt qu’il portait à la course pyrénéenne en allant lever les bras à Ax-3-Domaines. Une victoire avec panache alors que l’équipe n’avait pas été en réussite en début d’épreuve. “La victoire est d’autant plus belle après les baffes que nous avons pris sur les deux premières étapes” soulignait Valentin. Remis sur la bonne voie à l’occasion du contre-la-montre par équipe (étape 2b, 5e), les savoyards ont bien terminé en Ariège. Après sa victoire, Valentin allait chercher la 3e place le lendemain lors de l’ultime étape pour finir 6e du classement général. “Je venais pour faire un Top15 voir 10 mais gagner une étape et terminer 6 du général… L’objectif est plus qu’atteint“. Un résultat prometteur pour celui qui est seulement Espoir 1.

Antoine Raugel 9e en Côte d’Or

Dimanche 20 septembre, un second front était à la Classique Rougeot (Elite), aussi appelée Dijon-Auxonne-Dijon. La meilleure performance du jour est signée Antoine Raugel. Notre alsacien prend la 9e place dans un groupe arrivé en contre derrière le vainqueur du jour.

Simon Verger avec les pros

Enfin, Simon Verger, dans le cadre de son stage avec l’équipe professionnelle, disputait sa première course avec AG2R LA MONDIALE, le GP d’Isbergues (UCI 1.1). “C’était une superbe première expérience” raconte le normand. “J’ai fais de mon mieux pour aller de l’avant“. Dans une course de mouvement voulue par l’équipe, Simon Verger a essayé de se porter à l’avant. “Nous avons essayé de dynamiter avec l’équipe… en vain. C’était notre jeu en sachant que nous n’avions pas de sprinter dans l’équipe“. Finalement, il termine 60e dans le peloton qui s’est joué la gagne.

Categories:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *