Matéo, alias P’tit Mat ⤵️

Si vous le cherchez, il faudra vous baisser. Mais quand vous l’aurez trouvé, il ne vous laissera pas indifférent. 

Matéo ? C’est la force tranquille, il ne fait pas de bruit mais quand il s’agira de s’activer ou se sacrifier pour le maillot, nul doute que vous ne pourrez le rater, parce qu’un moteur V8, ça ne vous laisse pas inattentif. 

Du haut de ses 1m65, ce p’tit gars est bien accroché à son territoire, que dis-je, à son terroir, cette imposante et verdoyante Chartreuse. On ne saurait vous dire quelle place prend cet exquis breuvage qu’elle en dégage, dans son bidon, mais une chose est sûre, c’est que ça a de l’effet. 

Il nous vient directement de Chambéry Cyclisme Compétition donc on sait d’or et déjà que les fondations ont été bien bâties. Il rejoint donc Chambéry Cyclisme Formation mais ce n’est pas sans nul raison puisqu’il pourra continuer, d’ici, à garder d’un œil sur la Chartreuse et ses horizons. 

Alors nous lui souhaitons le meilleur pour la saison à venir et faisons confiance à Jean De La Fontaine pour ce qui est du reste car “Petit Matéo deviendra grand”. 

Interview à la pancarte 💬

1️⃣ Matéo, que recherches-tu dans la pratique du cyclisme ?🚴🏼‍♂️

Je cherche avant tout à me faire plaisir avec les coéquipiers, les copains et puis en second plan, faire des résultats. Souvent ça va ensemble. J’aime bien m’entraîner, surtout collectivement, mais je préfère la compétition, c’est encore autre chose.

2️⃣ Comment es-tu arrivé dans le monde du vélo ?🚲

Mon père faisait du VTT, j’allais avec lui de temps en temps et à mon entrée au collège j’ai commencé les compétitions. En ce qui concerne la route, ça fait 2 ans seulement que je m’y suis mis. 

3️⃣ Que fais-tu comme études et qu’est-ce qui t’a attiré dans celles-ci ?📚

Je suis en première année de Licence STAPS. C’est le sport qui m’a attiré dans cette voie. Plus tard, j’aimerais bien devenir entraîneur.

4️⃣ En quoi penses-tu que CCF va te permettre de progresser ? Qu’est ce qui est différent vis-à-vis des autres clubs ?🔝

On ne peut pas être mieux accompagné en Espoir qu’à CCF. Il y a un bon groupe soudé et l’accompagnement est vraiment super. Le calendrier proposé va permettre de bien progresser.

La principale différence avec les autres clubs est le fait d’habiter ensemble aux appartements. Ce ne sera pas forcément le cas pour moi puisque je suis sur Grenoble pour les études mais je vais quand même pouvoir ressentir la cohésion du groupe car je reste à proximité pour les entraînements et autres. CCF c’est une bande de copains.

5️⃣ Chambéry Cyclisme Compétition puis Chambéry Cyclisme Formation, c’est la suite logique ?👉🏼

Oui c’est clair. On est dans les mêmes bâtiments donc ça nous arrivait de les croiser et je me suis toujours dit que CCF avait une certaine valeur ajoutée. Lorsque j’ai été sollicité par Loïc j’ai directement donné une réponse positive pour pouvoir faire partie de l’aventure. 

6️⃣ As-tu des objectifs cette saison ?🔎

Je veux apprendre des plus grands et progresser du mieux que je pourrais et si je peux,  pourquoi pas aller chercher quelques résultats. Les courses italiennes ou encore la Ronde de l’Isard donnent envie. 

7️⃣ Quel plat déguster en période de coupure ?🍔

Un bon McDo, mais un bon plat de lasagne aussi, ça n’a pas de prix.

8️⃣ Si tu avais la possibilité de passer une heure avec une célébrité, qui choisirais-tu ?👤

Peter Sagan, ça a l’air d’être un mec qui rigole tout le temps même s’il sait rester sérieux quand il le faut.

9️⃣ Quel est ton plus beau souvenir sportif ?🤩

C’était l’an dernier sur la Flèche Ardéchoise. Alex Baudin a pris la tête du général après avoir gagné le CLM. On s’est sacrifié pour lui le dernier jour et il a réussi à garder le maillot de leader donc j’étais super content.

🔟 As-tu une anecdote à nous raconter ?🗣

Pendant un entrainement VTT en Cadet j’ai percuté une voiture qui était au milieu de la route en pleine descente. Je me suis fracturé la main. Aujourd’hui je fais plus attention même si je continue à me faire plaisir en descente.

1️⃣1️⃣ Comment t’adaptes-tu aux contraintes de la crise sanitaire ?🦠

Ce confinement là est plus facile à supporter que le premier puisqu’on a été en coupure jusqu’à la mi-novembre. En plus aujourd’hui on a une dérogation pour aller s’entraîner dehors donc nous ne sommes pas à plaindre.

Merci Matéo et bonne saison ! 

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *