Depuis ce lundi 22 juin, l’activité est remise en marche à Chambéry Cyclisme Formation. Si elle n’avait jamais réellement arrêté, c’est désormais en Savoie que la saison va reprendre ses droits.

Ce lundi matin avait comme un air de rentré dans les locaux de Chambéry CF. Après plus de trois mois, l’ensemble des salariés et des coureurs était de retour au service course. Une rentrée qui marque une nouvelle étape avant la reprise des courses prévue cet été. Depuis le 15 mars dernier, les locaux de l’équipe s’étaient mis en sommeil entraînant staff et coureurs à faire leurs activités depuis leurs domiciles. La fin du confinement n’avait pas tout remis en route. Si CCF a pu profiter de ce temps pour rafraîchir et optimiser ses locaux, ce n’est que depuis ce lundi que l’activité a repris tous ses droits.

Examens médicaux & mesures sanitaires

A l’image d’Eric Voigt, le retour au service course a été l’occasion d’un petit nettoyage du vélo

Alors qu’ils ont pu profiter de leurs familles depuis plus de trois mois, les coureurs ont également regagné Chambéry ce week-end. A leur arrivée, beaucoup ont pu profiter de la mise au propre et la révision de leur vélo avec notre mécanicien Medhi. Cette première journée de retrouvaille a surtout été l’occasion d’un examen médical individuel en compagnie de notre médecin, Eric Bouvat, et d’une réunion collective pour présenter les nouvelles règles sanitaires mises en place par l’équipe dans le cadre de la lutte contre la COVID-19.

Loïc Varnet, Clément Dupuy et Léo Peters ont retrouvé les coureurs après 14 semaines. L’occasion de présenter le prochain cycle d’entrainement.

Car si le virus continue de reculer en France, les risques de contamination sont encore présents qui plus est au sein des pelotons cyclistes. “A l’entrainement, chaque coureur devra avoir ses propres bidons marqués” souligne notre directeur général, Loïc Varnet. “Le masque, lors de nos déplacements en véhicule, est obligatoire“.

Une cuisine collective individualisée

Lieu traditionnel de vie collective et d’échange, la cuisine du centre dont bénéficient nos quatorze coureurs a du être réaménagée. “C’était impossible de mettre un mètre entre chacun dans la salle de restauration” précise Kénizée Sicardie notre maîtresse de maison. Alors le centre s’est adapté. Munie d’un masque, Kénizée prépare et distribue les repas des coureurs midis et soirs sur des plateaux qu’ils viennent chercher individuellement et également masqués avant de manger dans leurs appartements respectifs. Lavage des mains et gestes barrières : tout a été mis en place pour la sécurité de tous.

Rassurez-vous, cela ne les a pas empêchés de se régaler. Au programme de ce premier repas de rentrée, ils ont pu se languir d’un buffet de crudités avant un plat composé d’un rôti de porc, d’un gratin de légumes de notre partenaire La Fourmi Dauphinoise accompagnés de pâtes Alpina. De quoi reprendre des forces pour débuter comme il se doit un nouveau cycle de préparation qui les emmènera jusqu’aux premières courses.

Categories:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *