Chambéry Cyclisme Formation a vécu un très beau week-end. Entre la Coupe de France et la victoire à Chateaumeillant, le groupe a poursuivit la bonne dynamique de la saison. Entretien croisé avec deux des protagonistes, Paul Lapeira & Anthony Jullien.

Paul Lapeira signe au GP des Grattons sa 4e victoire cette saison. Photo : Coraline Monier

Samedi, nos coureurs disputaient la deuxième manche de Coupe de France à Thorigny (85), un contre-la-montre par équipe de 41 km où ils ont été chercher la deuxième place derrière Vendée U. Une remise en route après la claque de la semaine dernière. Dimanche, le même front a été chercher la gagne à Chateaumeillant lors du GP des Grattons (Elite) avec Paul Lapeira.

Les gars, samedi c’était une bonne journée sur la coupe de France et ce contre-la-montre par équipe ?
Paul Lapeira : Nous avons pas mal travaillé cette épreuve spécifique et cela a payé. Cela nous tenait à cœur, on était revanchard et on arrivait en confiance. On savait les capacités de chacun. Terminer deuxième c’est vraiment bien car cela montre l’esprit d’équipe dont on a su faire preuve.
Anthony Jullien : De mon côté, je n’étais pas prévu et j’ai remplacé Joe Laverick (malade, N.D.L.R) au dernier moment. J’ai essayé d’apporter mon maximum à l’équipe car je savais que l’on pouvait faire quelque chose. Cela m’a motivé. Samedi, la première place était compliquée à aller chercher mais la deuxième c’est top car cela ne se joue à rien.

Qu’est-ce-qui a permis de faire la différence ?
AJ : Tout le monde a rempli son rôle. Loris (Trastour) a été costaud. Thomas (Delphis) et Simon (Verger) ont l’habitude des longs efforts. Paul (Lapeira) a également l’habitude des chronos. Avec Antoine (Raugel), on a su compléter et apporter quelque chose en plus. On a su s’attarder sur des détails et cela prouve que l’on est prêt sur le fond.

Roue dans roue, Anthony Jullien & Paul Lapeira étaient dans le bon coup dimanche. Photo : C.Monier

Et dimanche vous avez su poursuivre la dynamique.
AJ : Oui ce n’était pas une course facile. On a réussi à être en surnombre à l’avant, on a bien joué tactiquement.
PL : Quand le week-end commence bien, on est mieux ensuite et personnellement je suis plus en confiance. C’est une course où il fallait être attentif. On a été en surnombre dans le bon coup avec Loris (Trastour) et Anthony (Jullien) avant d’être à deux dans le dernier groupe de cinq. On a été prudent pour savoir conclure ensuite.

Paul, c’est déjà ta quatrième victoire cette saison !
PL : Oui, vu le niveau des courses depuis la reprise c’est vraiment génial. Il n’y a pas eu de course facile et le niveau est à chaque fois très relevé. Nous avons fait une bonne préparation à la fois cette hiver et depuis le déconfinement. C’est une somme de choses qui font qu’aujourd’hui je suis en confiance et cela marche derrière.

Anthony, l’équipe fonctionne bien avec des victoires presque tous les week-end. En tant que plus ancien de l’effectif comment analyses-tu cela ?
AJ : Il y a une bonne cohésion cette année. On a confiance en nous, on est en forme. Cela se passe bien depuis le début de l’année et forcément la spirale est positive. On fait les bons choix et on a le bon état d’esprit c’est ce qui fait la différence avec les autres années.

Outre vos résultats, les anciens du centre sur le Tour de France mais aussi au Tour du Doubs ont fait un beau week-end. Comment regardez-vous cela ?
PL : C’est un super week-end à CCF notamment avec ses anciens passés professionnels. Ce sont des coureurs qui font la course et méritent ce qu’ils réalisent. Forcément, cela fait rêver de les voir briller sur les plus grandes courses.

Hugo Toumire 4e à Gex

En parallèle, un second front était dans l’Ain, au Pays de Gex. Après un mini-stage pour préparer la Ronde de l’Isard, ils ont enchaîné dimanche avec le Tour du Pays de Gex-Valserine (Elite). Sur une épreuve vallonnée, l’équipe a su tirer son épingle du jeu pour aller chercher la 4e place avec Hugo Toumire. et le prix de la combativité.

Aloïs Charrin avec les bleus

Première sélection en équipe de France espoir pour Aloïs Charrin (à g.) sur le Tour du Doubs. Photo : A.Regnoult/Direct Vélo.

Enfin Aloïs Charrin était au Tour du Doubs (UCI 1.1) avec l’équipe de France espoir. Sur l’épreuve professionnel, notre dromois a fait bonne figuration. Il termine dans le premier peloton, à la 38e place, à 22 secondes du vainqueur. On notera également la troisième place de notre ancien coureur, Aurélien Paret-Peintre.

Categories:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *