Loris Trastour et Thomas Delphis ont un point en commun. Leur nom de famille n'est pas inconnu à l'équipe de Vincent Lavenu. Olivier Trastour, père de Loris et Jean-Pierre Delphis, père de Thomas, ont été respectivement professionnels de 2002 à 2003 et de 1992 à 1994 au sein de notre équipe mère.
Nos coureurs ont rencontré Marie-Laure Brunet, double médaillée olympique de biathlon, afin d'affiner leurs différents projets, personnels et professionnels. Retour sur cet échange enrichissant ainsi que l'actualité du centre.
Paul a un parcours atypique. Skieur depuis tout petit, il est monté sur le vélo à 21 ans seulement, à la suite d'un grave accident. Après deux années à CCF (2006-2007), il a couru deux ans dans le peloton professionnel, alors âgé de 28 ans. Il est aujourd'hui revenu à ses premiers amours. Entretien.
Sir Henry Lawton, couronné chevalier de la “cuisse lactique”. Notre chevalier ne connaît pourtant pas bien le trot, il a directement appris le galop.
Matéo ? C’est la force tranquille, il ne fait pas de bruit mais quand il s’agira de s’activer ou se sacrifier pour le maillot, nul doute que vous ne pourrez le rater, parce qu’un moteur V8, ça ne vous laisse pas inattentif.
Trois semaines de pause et déjà l'heure de préparer 2021. Nos chambériens ont repris l'entrainement autour de plusieurs disciplines toutes aussi complémentaires. Une reprise malgré tout différente des autres années avec la crise sanitaire.
Coureur pour CCF en 2005 et 2006 et stagiaire pour AG2R Prévoyance à la fin de ces deux années, Blaise est devenu le premier coureur du centre à passer professionnel en rejoignant AG2R La Mondiale en 2007. Il est aujourd'hui coach sportif dans une salle de sport. Entretien.
Un début de saison prolifique, un arrêt total des compétitions puis une deuxième partie d'année très condensée… revivez l'année de CCF.
Dimanche 4 octobre, l'ensemble de nos coureurs a traversé les Alpes pour se rendre en Italie. Deux courses étaient à leur programme. Ils y décrochent de belles places d'honneur.
Sauf retournement de situation, nos coureurs devraient réépingler les dossards ce week-end. Entre excitation et impatience, retour sur le dernier mois de préparation des "vert & terre".