Un début de saison prolifique, un arrêt total des compétitions puis une deuxième partie d’année très condensée : revivez l’année de CCF.

La Covid-19 aura rythmé cette saison 2020…
Photo : Audrey Duval

La saison 2020 avait parfaitement débuté avec une reprise dans le Puy-de-Dôme où nos chambériens s’étaient montré très remuant puis un week-end, sans faute, avec trois victoires pour trois courses disputées. Puis, comme partout, CCF a subi de plein fouet l’arrêt total des compétitions. Une période longue de cinq mois où tout fut chamboulé.

Antoine Raugel s’impose devant Anthony Jullien sur le Circuit des 4 Cantons (7 mars)
Photo : Samuel Coulon

La Covid-19 restera le mot clé de cette saison particulière. “Le concept du centre de formation est basé sur l’unité de lieu et le service de proximité – du coup là, tout s’écroule…” soulignait fin avril, Loïc Varnet, directeur général de CCF. Durant 14 semaines la plupart de nos coureurs sont rentrés chez eux. Il a fallu attendre le 22 juin pour que l’activité du centre reprenne sa marche en avant.

Un retour au centre oui, mais pas de reprises des compétitions avant le 1er août et nos coureurs auront pu profiter de cette période pour accumuler les kilomètres. Du 4 au 7 juillet, ils ont effectué la Grande Traversée des Alpes, du Lac Léman à la Mer Méditerranée, avec pas moins de 600 kilomètres et 16000 mètres de dénivelé positif. Quinze jours plus tard, c’était à la station de la Rosière, partenaire du centre, que nos coureurs ont effectué les derniers réglages avant de réépingler les dossards le week-end suivant.

Nos coureurs en haut du Col du Galibier lors de la Grande Traversée des Alpes

Trois mois intenses débutaient alors pour le collectif chambérien. Le deuxième début de saison fut aussi bon que le premier puisque nos coureurs ont ramené trois victoires dès le premier week-end. Une victoire en UCI, une Coupe de France N1 en demi-teinte, des sélections en Equipe Nationale, trois stagiaires professionnels et deux passages chez les pros plus tard et la saison des “verts et terres” s’est achevée de la plus belle des manières. Thomas Delphis a ramené le premier maillot tricolore depuis 6 ans au centre en devenant Champion de France Espoirs du CLM.

Thomas Delphis félicité par l’ensemble de l’équipe après son titre de Champion de France Espoir du CLM

L’heure est au bilan mais cette année restera quoiqu’il arrive incomparable avec les saisons précédentes, en témoigne ce chiffre : 19 jours de course en moyenne par coureur contre 47 en 2019.

La saison 2020 en bref :

12 victoires :

  • Thomas Delphis (1) : Championnat de France CLM Espoirs
  • Valentin Paret-Peintre (2) : Ronde de l’Isard – Etape 3 (UCI 2.2U) & GP de Saint-Saulge (2.3.J)
  • Antoine Raugel (2) : Circuit des 4 Cantons (Elite Nationale) & Maggioni Classique Châtillon-Dijon (Elite Nationale)
  • Paul Lapeira (4) : Grand Prix des Grattons (Elite Nationale) & Trophée Souvenir Gilbert Cuménal (Toutes catégories) & Grand Prix de Bras (Toutes catégories) & GP de Puyloubier-Sainte-Victoire (Toutes catégories)
  • Anthony Jullien (1) : Critérium d’Eckwersheim (Toutes catégories)
  • Valentin Retailleau (2) : GP de Villejésus (Toutes catégories) & GP Cycliste de Vel’Autrans (Toutes catégories)

9ème de la Coupe de France N1 dont une 2ème place au Trophée Gustave Beignon (CLM par équipe)

5ème du classement des équipes sur Direct Vélo

3 stagiaires professionnels :

  • Anthony Jullien (AG2R La Mondiale)
  • Antoine Raugel (AG2R La Mondiale)
  • Simon Verger (AG2R La Mondiale)

3 passages chez les professionnels :

  • Clément Champoussin (AG2R La Mondiale)
  • Anthony Jullien (AG2R La Mondiale)
  • Antoine Raugel (Groupama-FDJ Continental)

4 coureurs en sélection équipe de France Espoirs :

  • Anthony Jullien (stage hiver montagne)
  • Simon Verger (stage hiver montagne)
  • Aloïs Charrin (stage Maurienne et Tour du Doubs (1.1))
  • Valentin Paret-Peintre (stage Maurienne)

 

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *